auto:

 Nouveauté (227)
mini_img Par christophe
Jeu.13 Dec à:20h37
 Nikon hybride (16)
mini_img Par Fab
Mer.26 Sep à:21h53
 Back to Nikon (5)
mini_img Par christophe
Ven.18 Mai à:03h46
 * Love story (0)
mini_img Par Zoomy
Lun.15 Fev à:21h04
 Devinette pour Christophe (1)
mini_img Par christophe
Mar.29 Dec à:00h00
 * Konica Hexanon 21mm f/2.8 (15)
mini_img Par christophe
Lun.21 Sep à:13h08

Menu

Une des photos du forum

2003122215_DSC_63593.jpg
25 invités et 1 membre en ligne
Visiteurs: : 589805

Passer en Noir et Blanc

EnvoyerImprimer
Index de l'article
Passer en Noir et Blanc
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages
Bonjour,
je ne suis pas le plus apte à donner des conseils sur la meilleure façon de transmettre une émotion en passant de la couleur au noir et blanc. Je compte sur les membres de ce chouette forum pour mettre leur sensibilité artistique en oeuvre pour compléter mes  conseils techniques.

Avant d'attaquer les techniques à travers les logiciels Lightroom puis Silver Efex pro de Nik Software/Google, je vais d'abord rester général et essayer d'expliquer pourquoi on doit mettre ses photos en niveaux de gris, à notre époque du tout couleur? Ensuite je présenterais les différentes méthodes, puis on ira les réaliser dans ces deux logiciels.

On parle généralement de 'noir et blanc' pour des reproductions qui ne comportent aucune couleur et seulement du blanc, du noir ainsi que divers niveaux de gris.

Ce passage aux niveaux de gris, communément appelé Noir et Blanc, est il un effet de mode ou un usage  raisonné d'une source incontestable de vérité et de qualité permettant de mieux transmettre l'émotion reçue à la prise de vue, qu'avec une 'simple' image en couleurs?

Avec les photos en  niveaux de gris, vous entrez dans le royaume de l'esthétique, de l'image épurée, de l'image plus lisible.
Pensez  Japonais, une feuille blanche et quelques traces de pinceau puis comparez à un tableau de nos peintres européens pleins de couches de couleurs. Un petit bouillon japonais bien clair avec deux ou trois légumes entiers à la surface et une soupe paysanne de nos régions avec du choux du lard, pommes de terre et poireaux.
A l'œil je préfère souvent la légèreté des japonaiseries, pour ma bouche, je préfère la soupe de ma campagne bretonne. La 'vérité' si elle existe doit se trouver quelque part entre ces deux extrêmes.

En général les nouveaux photographes, venus à l'époque du numérique, ne connaissent du passage au noir et blanc que le fameux 'sépia'. Ce sépia vient d'avant la photo argentique, du dessin avec de l'encre de seiche, les morgat comme on les appelle en Bretagne. Cette encre brune donne plus d'émotion qu'une encre brutale noire. En photographie, passer du  noir et blanc à un effet comme le sépia s'appelle un 'virage'.

Les anciens avaient développé toute une série de méthodes et de procédures pour obtenir d'une façon régulières et répétitives des effets de niveaux de gris. Chaque professionnel avait sa personnalité reconnaissable à travers ses effets, ses choix de virage ou de gamme de tonalité,  il sortait du lot.

A chacun son style de niveaux de gris.
    •    Ansel Adams  http://www.anseladams.com/
    •    Daido Moriyama http://www.moriyamadaido.com/english/
    •    David Hamilton  Le flou Hamilton, les jeunes filles d'Hamilton ...http://dp.mariottini.free.fr/Liens/hamilton-style.htm
    •    Edwards Curtis  http://www.edwardscurtis.com
    •    Edward Weston  http://www.edward-weston.com/edward_weston.htm
    •    Karl Blossfeldt  (j'ai un faible pour ces tonalités qui rendent les formes plus visibles, voir soulignées)  http://www.karlblossfeldtphotos.com/pho … .asp?ID=14
    •    Man Ray (la fameuse femme de dos en violoncelle) http://www.manray-photo.com/catalog/index.php
    •    Michael Kenna (les ciels et les reflets! Les blancs purs) http://www.michaelkenna.net/
    •    Nick Brandt  http://www.nickbrandt.com/
    •    Ralph Gibson  http://www.ralphgibson.com/
    •    Rocky Racoon (pas la chanson des Beatles)
    •    etc ..
    
Je n'ose mettre une seule photo de ces artistes car les clichés se vendent assez chers, les droits d'auteur risquent de nous toucher. Pour vous donner des idées de ces effets, je vous propose à la place une de mes photos au 150mm,  ISO 200, 1/320s à f/5.6 un jour de beau soleil à Cancale. Un couple de photographe fait une pause au bord du quai avec quelques huitres et du citron.


L'original en couleur, des versions faites en un clic avec des presets sous lightroom, puis la version de Silver Efex Pro®  avec un effet cyanotype bleuté sur un film Kodak 400TX Pro et ses gros grains puis un  tirage sur  papier Ilford. J'ai ajouté un tour de photo pour que l'ensemble soit proche de ce que faisais en 1968, pour être différent des copains avec mes monochromes bleutés.

L'original
http://img839.imageshack.us/img839/5052/traitement6.jpg

!
L’original en couleurs
!
Le traitement à la Edouard Curtis
!
Le sépia dense
!
A la Ralph Gibson
!
Basé sur les tonalités en forçant fortement les contrastes
!
A la Ansel Adams
!
A la Karl Blossfeldt
!
A la Courtox
 

De même que chaque film monté dans le boitier avait des caractéristiques différentes permettant de capter plus ou moins de lumière, avec un piqué différent, il faut pouvoir recréer ces effets avec le logiciel pour numérique.

Par exemple la taille du grain n'était pas la même entre un film Kodak 100 TMAX pro et un  Tri-X 400TX Pro. Coment régler cela?

Ensuite il a les effets dus aux papiers utilisés lors du tirage final, il existe des papiers qui renforcent les tons chauds, d'autres les tons froids.
Il y a aussi les techniques  finales du tirage, comme les bords brûlés, le vignettage, le virage avec les tons Silver ou l'argent métal qui fera le fameux Sépia on faisait cela à l'époque par sulfuration, là on fera ceci dans un menu.

Les Virages qui consistent à remplacer le sel d'argent initial par d'autres métaux, comme le sélénium pour augmenter les contrastes et changer les tonalités,  ne se trouvent pas dans tous les logiciels il faut chercher des 'presets' réalisés par d'autres photographes. Les virages aux sels d'or  qui fournissaient des images bleutées avec des tonalités très variées suivant les papiers utilisés et surtout une forte augmentation de la durée de vie de ce tirage papier ne se trouvent en général pas dans les menus, sauf exceptions.

On peut tout faire soit même avec le menu 'virage' disponible dans tous vos logiciels dont Lightroom. Il suffit de connaitre quelques ancien trucs: par exemple pour le virage sélénium et le  sulfate de cuivre on obtient  l'image plus bleutée pour l'un et rougeâtre pour l'autre, à vous de choisir votre teinte et d'agir sur le bon curseur.

Essayez de retrouver le Hors Série numéro 10 de Réponse photo pour en savoir plus. Un  groupe de fanatiques vous a concocté des 'presets' pour lightroom permettant de réaliser en 1 clic ces effets: http://www.photofloue.net/lightroom/lig … -et-blanc/ et  ensuite présenter vos travaux, les commentaires et les critiques positives vont fuser rapidement et vous ferons faire des progrès.

Prochain propos, après vos réactions: Comment passer  vos  photos couleurs en noir et blanc? Ou plutôt comment leur redonner la vision originale, car les capteurs ne voient que des tonalités de gris.

Suite:
Comment mettre les photos en noir et blanc?

De base nos appareils numériques ne 'voient' qu'en niveaux de gris, c'est en interposant des filtres un rouge, deux vert et un bleu devant les capteurs, que les couleurs sont inventées au grés des choix des ingénieurs qui développent les microcodes qui peuplent nos appareils. Le fichiers de base, le RAW est construit. On a soit une matrice (de Bayer) de 4 points, chacun demandant au voisin ce qu'il a pour mettre les couleurs qu'il n'a pas vus de lui même, ainsi est inventé le pixel avec un pourcentage de Rouge, de Vert et de bleu. On a plus de possibilité de capter des détails de luminosité pour les verts que pour le bleu et le rouge, pour plaire à nos yeux+cerveau de cueilleurs.

Les méthodes pour passer au N&B, ou plutôt pour y revenir.

-La première méthode est de reprendre ces 3 valeurs reçues en enlevant la conversion vers une couleur puis en choisissant un pourcentage de chacun de ces canaux pour faire des changements de tonalité. Les fans de Gimp ou de photoshop CS connaissent le mode "niveaux de gris" et la sélection  rouge 30%, vert 59% et bleu 11% qui fonctionne bien.
-La deuxième c'est la désaturation. Les canaux de couleurs  sont  mélangés dans des pourcentages égaux de 33%. On doit donc s'attendre à un autre résultat que la première méthode:on a un contraste différent, mais aussi plus de bruit car il y a plus de bruit dans le rouge et le bleu en général.
-La troisième est la décomposition RVB on prend que les rouges pour faire l'image par exemple
-La dernière est l'utilisation TSV:  on décompose l'image en Teintes, Saturation et en Valeurs de chaque point, ceci va créer une image avec les valeurs comme niveau de gris de chaque pixel

Chaque logiciel utilisera ces méthodes plus des combinaisons et des variations par curseurs pour obtenir une image conforme à vos idées.

Regardons Lightroom avec ses fonctions de base.

1) Dans le module développement, vous sélectez les Réglages de base, et vous cliquez sur Noir/Blanc.
L'image obtenue par cette conversion simpliste en niveaux de gris (méthode 1) est souvent déconcertante de platitude. Le manque de contraste est flagrant en général et les ombres sont bouchées. A vous les retouches locales avec les outils de masquage.
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370525096_cran20120215153-ext.png

Pour améliorer modifiez la courbe de tonalité, en choisissant contraste fort. Cette petite modification suffira en général pour faire votre premier N&B.

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370596311_20130607a111045.png

2) Dans le module développement vous sélectez l'onglet TSI/Couleurs/NB et vous cliquez sur NB.
8 curseurs vous sont proposés pour affiner vos effets et réaliser les réglages manuels de ce niveau de gris.
Ensuite il faut jouer avec la dernière méthode. Toujours dans le module Développement vous allez sur l'onglet Virage partiel pour activer les curseurs de teinte et de saturation du côté des tons clairs et du côté des tons foncés, en ajoutant un petit peu de couleurs. Comme ici qu'on peut  rajouter des teintes bleutés.

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370527972_cran20120215154-ext.png


Mise à jour du 7 Juin 2013

Tout ceci est n'est pas très facile pour le débutant. Le mieux est d'installer les presets que j'ai cité plus haut, de voir le résultat et de lire ce qui a été réalisé à 'l'insu de votre plein gré'

Ici par exemple je choisi mon effet préféré, dans la vignette s'affiche le résultat prévisible et à droite vous avez l'image initiale. Il reste à cliquer fermement et à appliquer des corrections locales dans les zones d'ombres s'il est besoin.

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370594401_presets-ext.jpg

Voici par exemple les paramêtres utilisés dans les 8 curseurs de 'Mélange noir et blanc' par ce preset. 'Karl Blossfeldt léger'
Chaque fois qu'une valeur n'est pas ègale à "0" c'est qu'un curseur du mode Développement de Lightroom a été utilisé, pour donner cet effet.   


settings = {
            AutoBrightness = false,
            AutoContrast = false,
            AutoShadows = false,
            BlueHue = 0,
            BlueSaturation = 0,
            Brightness = -36,
            Clarity = 65,
            Contrast = 71,
            ConvertToGrayscale = true,
            EnableCalibration = true,
            EnableColorAdjustments = true,
            EnableDetail = true,
            EnableGrayscaleMix = true,
            EnableSplitToning = true,
            FillLight = 50,
            GrayMixerAqua = -18,
            GrayMixerBlue = 11,
            GrayMixerGreen = -27,
            GrayMixerMagenta = 4,
            GrayMixerOrange = -19,
            GrayMixerPurple = 16,
            GrayMixerRed = -10,
            GrayMixerYellow = -23,

            GreenHue = 0,
            GreenSaturation = 0,
            HighlightRecovery = 0,
            ParametricDarks = 0,
            ParametricHighlightSplit = 75,
            ParametricHighlights = 0,
            ParametricLights = 0,
            ParametricMidtoneSplit = 50,
            ParametricShadowSplit = 25,
            ParametricShadows = 0,
            RedHue = 0,
            RedSaturation = 0,
            ShadowTint = 0,
            Shadows = 24,
            SharpenDetail = 25,
            SharpenEdgeMasking = 0,
            SharpenRadius = 1,
            Sharpness = 25,
            SplitToningBalance = -29,
            SplitToningHighlightHue = 51,
            SplitToningHighlightSaturation = 54,
            SplitToningShadowHue = 51,
            SplitToningShadowSaturation = 5,
            ToneCurve = {
                0,
                0,
                255,
                255,
            },
            ToneCurveName = "Linear",

}

J'enlève la balise code pour avoir les 8 Graymixer en Bold
Dans la suite je vous donnerais d'autres liens vers des persets de ce domaine N&B

Des presets pour vous aider à trouver la meilleur conversion N&B pour votre photo avec ses caractéristqiues propre de luminosité, contraste et variété de tonalités


Presets N&B pour Lightroom.
Attention certains ont été développés pour Lightroom 3, donc si vous êtes en version 4 ou plus, pensez à diminuer le curseur 'clarté' de 50%


Les premiers sont intégrés dans votre Lightroom: Cliquez sur l'onglet "Paramétres prédéfinis" puis sur "Paramètres prédéfinis noir et blanc de Lightroom"

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370596754_cran20130607111-ext.png



1) Les 21 Presets de photofloue.net/lavieengris
http://www.photofloue.net/lightroom/lig … -et-blanc/
Si vous les utilisez depuis longtemps, pensez à les recharger car ils ont été adaptés à la version 4 de lightroom en Mars 2013
La vue dans mon Lightroom
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1370596791_cran20130607104-ext.png

2) 3 très beaux presets de Matt Kloskowski qui augmentent les contrastes de tonalités, presque aussi bon que Silver Effect pro de Nik Software

http://lightroomkillertips.com/?p=4837

3) Un de Randy McKown, pour un N&B très pur et contrasté.

http://randymckown.com/blog/freebies/fr … ack-white/

4) Toute une série chez Inside Lightroom
http://insidelightroom.com/?page_id=14

Prenez au moins le 'Desaturated Red Contrast' déjà bien expliqué par Martin Evening sans son bouquin Lightroom pour les professionnels


5) La synthèse des idées de John Batdorff du 26 Avril 2013, les 26 presets payant pour 7,50 $
http://johnbatdorff.com/blog/2013/04/26 … m-presets/
http://johnbatdorff.com/blog/presets/

Il y en a plein d'autres à vous de chercher.



Prochain ajout: comment faire ses presets personnels dans Lightroom

Merci pour tes réactions. Ce n'est pas facile d'expliquer en un minimum de mots, mais c'est un bon exercice de synthèse.
1) Oui c'est à la capture de la lumière que la matrice de bayer avec ces 4 capteurs a devant les yeux les filtres de couleurs 1 Rouge 2verts et 1 bleu. La création du fichier RAW se fait en analysant les mesures de chaque capteur et en complétant les valeurs des couleurs non vues par 1 capteur en prenant une moyenne(pas toujours) des capteurs voisins. Par exemple le capteur qui a vu la couleur rouge, n'a aucune idée des valeurs vertes et bleus, on va donc inventer ces 2 valeurs en consultants les capteurs voisins qui eux on vu du vert et d'autres du bleu. Chaque  constructeur a son truc pour créer le fichier RAW, on a donc des couleurs typiques de CANON, NIKON, OLYMPUS, SONY etc ...Nous on peut rien y faire, sauf d'essayer de comprendre pour agir ensuite.
Puis le résultat est stocké dans le fichier 'brut' (pas vraiment donc) . Chaque point du fichier RAW a donc les 3 valeurs Rouge Vert Bleue, en général codé sur 12 bits, parfois 16 bits . En 12 bits cela donne 4096 niveaux au lieu des 256 niveaux des 8bits du format JPEG. Le vert est mieux analysé, mais en final seules certaines valeurs seront retenus pour tenir dans le nombre de bits.
Ce que j'appelle capteur est un photosite dans le langage technique photographique. Le résultat avec les 3 composantes des couleurs en 1 point donné c'est un pixel.

2) Ensuite avec le fichier RAW on va passer en niveaux de gris.


Code:


            GrayMixerAqua = -18,
            GrayMixerBlue = 11,
            GrayMixerGreen = -27,
            GrayMixerMagenta = 4,
            GrayMixerOrange = -19,
            GrayMixerPurple = 16,
            GrayMixerRed = -10,
            GrayMixerYellow = -23,
La deuxième méthode, la désaturation, agit en même temps sur les 3 chiffres des couleurs, d'ou ce chiffre en pourcentage de 100/3 soit 33% qui vous trouble, on peut l'enlever ...
En faisant une désaturation sur l'image sauf en une couleur (Donc sans respecter le 33%) dans un endroit de la photo, permet de passer en N&B et de garder un objet avec une seule couleur pour le mettre en valeur. On pourra voir cela avec Lightroom une autre fois.


3) GrayMixer=> Mélangeur de gris effectivement.
Sinon dans ce preset, on touche à presque tous les curseurs ...

Bonsoir,
suite du précédent 'numéro' avec une réponse sur les méthodes disponibles dans  Photoshop pour passer en N&B

Avec  photoshop vous pouvez  utiliser les mêmes techniques,rester à les pondérer avec quelques changement pour obtenir des effets personnels.

1) Méthode 1: Désaturation. Image/Réglages/Désaturation

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372026733_an20130624a0028.jpg

2) Méthode 2: Le mélange de couches de couleurs, création d'un calque

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372026905_an20130624a0034.jpg

A vous les curseurs pour les pourcentages. N'oubliez pas de cliquer dans 'monochrome'

/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372027813_an20130624a0048.jpg

évitez le 33,33,33 qui manque de pêche, et prenez des valeurs telles que celles de quelques péloches anciennes..

Mes 3 habituelles, que j'utilise toujours avec mon OLympus OM-10

Kodak Tmax 100 : 24,37,39
Kodak Tmax 400 : 27,36,37
Kodak Tri-X       : 25,35,40

vous avez une liste complète chez photofloue
http://www.photofloue.net/photoshop-2/c … -et-blanc/

Agfa 200X : 18,41,41
Agfapan 25 : 25,39,36
Agfapan 100 : 21,40,39
Agfapan 400 : 20,41,39

Ilford Delta 100 : 21,42,37
Ilford Delta 400 : 22,42,36
Ilford Delta 400 Pro & 3200 : 31,36,33
Ilford FP4 : 28,41,31
Ilford HP5 : 23,37,40
Ilford Pan F : 33,36,31
Ilford SFX : 36,31,33
Ilford XP2 Super : 21,42,37

Kodak Tmax 100 : 24,37,39
Kodak Tmax 400 : 27,36,37
Kodak Tri-X : 25,35,40



3) Méthode 3: Teintes et saturations avec deux  calques, donc plein de réglages possibles

3.1) Calque de teintes
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372028521_an20130624a0056.jpg

Passer en couleur
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372028590_an20130624a0059.jpg

3.2) Deuxième calque pour désaturer
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372028708_an20130624a0104.jpg

Passez la saturation à -100 ou pas loin pour devenir N&B
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372028866_an20130624a0106.jpg

3.3) retournez sur le premier calque et à vous les curseurs
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372029046_an20130624a0109.jpg

3.4) agissez sur chaque couleurs pour trouver votre style, votre effet
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372029198_an20130624a0111.jpg


Bien sur il existe des scripts tout prêts pour vous aider dans vos débuts ...

Ici vous avez ceux de photofloue:
http://www.photofloue.net/blog/wp-conte … nbscripts/
Ceux de virus photo
http://www.virusphoto.com/local_links.php?catid=3
Ceux de Trevor Morris
http://morris-photographics.com/photosh … tions.html
Une série ancienne d'une trentaine d'effets:
http://www.tripwiremagazine.com/2012/07 … tions.html


Une vidéo de adobe TV pour le mélange de couleur, sélection de couleur pour les désaturer séparément

http://tv.adobe.com/watch/understanding … justments/


Dans photoshop vous avez des scripts de base, comme le virage sepia que voici:
/components/com_agora/img/members/92/mini_92a1372031441_an20130624a0149.jpg


Qui en a ici?
 
rss