auto:

 Pour parler d'une renaiss... (88)
mini_img Par Fab
Mar.18 avr à:23h58
 * Love story (0)
mini_img Par Zoomy
Lun.15 Fev à:21h04
 Nouveauté (219)
mini_img Par christophe
Lun.8 Fev à:16h47
 Devinette pour Christophe (1)
mini_img Par christophe
Mar.29 Dec à:00h00
 * Konica Hexanon 21mm f/2.8 (15)
mini_img Par christophe
Lun.21 Sep à:13h08
 Adieu et merci à tous (12)
mini_img Par Fab
Ven.26 Jun à:19h40
 Rencontre avec un autopor... (3)
mini_img Par christophe
Ven.19 Jun à:16h05

Menu

Une des photos du forum

0411111902_LaVillette_11.jpg
44 invités et 1 membre en ligne
Visiteurs: : 410131

Conseils pour la photo de rue (street-photo)

EnvoyerImprimer

Soyez toujours prets

  Prévoir et être prêt à shooter en toutes circonstances, telle est la clef de la réussite. Mesurez la lumière chaque fois qu'elle change et choisissez le bon couple vitesse luminosité à l'avance (réglage de votre diaf en priorité Diaphragme). Vérifiez avant même de sortir tous vos réglages: stabilisation verticale ou double, isos, charge de la batterie, place dans la carte mémoire, optiques nettoyées, programme sur priorité diaphragme etc... Rien n'est plus frustrant que de rentrer d'une après-midi de chasse pour s'apercevoir que tout son travail est à jeter à cause d'un réglage oublié.
Un bonne pratique est de prendre une photo avant de partir et de vérifier que tout va bien.
Soyez malins et patients

Soyez malins et patients


Une photo bien cadrée dans un beau ou significatif décor est souvent la clef d'une photo de rue. Un appareil sur pied passe plus inaperçu qu'un appareil qu'on porte à l'oeil. Vous pouvez préparer votre cadre et votre mise au point, et attendre l'événement. Lorsqu'il arrive,  prendre un air absent, et shooter sans plus viser, une main négligemment posée sur votre déclencheur, ou mieux sur une télécommande. Personne ne saura que vous avez pris une photo, et, ainsi, vous ne dérangerez pas votre "scène". Notez que vous avez autant de chances de voir un événement se produire en restant immobile dans un endroit qu'en vous déplaçant .
Si vous apercevez un personnage intéressant, augmentez vos chances de trouver un événement ou un décor en le précédent sur son chemin et shootez quand vous avez 'la photo'.
Et, par pitié, pas de photos de dos s'il n'y a pas, dans ce choix, un sens vraiment voulu.
Vous pouvez aussi faire semblant de prendre une photo d'un autre centre d'intérêt, plus haut en dessus ou à côté de votre sujet, par exemple, puis shooter en revenant sur lui.
Si vous prenez un sujet qui se déplace latéralement, repérez préalablement  votre cadre avant qu'il n'y pénètre. Puis suivez-le le le cadrant dans votre viseur là ou vous voulez qu'il soit dans la photo finale: vous shooterez quand le cadre sera dans votre viseur, et vous aurez toutes les chances qu'il soit net: il vaut mieux qu'il y ait un léger flou de bouger sur le fond, plus tôt que votre sujet.
Si le sujet vient vers vous et que vous voulez l'isoler, vous ferez le point avec une optique plus ouverte sur un objet situé devant lui: vous déclencherez quand il sera à la hauteur, bien net dans votre viseur.
Vous pouvez aussi vous dissimuler derrière un objet du décor, une ombre, etc... Dans tous les cas, la règle est de faire votre photo sans avoir dérangé la scène. Après il sera toujours temps de vous expliquer.
À ce sujet, allez voir vos sujets, et, dans la mesure du possible,  informez-les que vous les avrez pris en photo en leur expliquant ce que vous faites et pourquoi.. Proposez-leur de leur fournir un exemplaire de la photo, et ayez toujours sur vous une carte pour leur permettre de vous joindre. Rappelez-vous la photo de rue implique le respect des personnes que vous photographie et leur autorisation écrite si vous publiez votre travail:  la photo de rue nécessite un bon contact humain et une certain courage.
Dans l'immense majorité des cas, cela se passe très bien.

Grands angles (jusqu'à 40/50mm)

Si la lumière est suffisante pour pouvoir fermer votre diaphragme à plus de F:5.6, une bonne pratique est d'utiliser le principe de l'hyperfocale. La première chose à faire est de séparer les réglages autofocus (AF)  et de meure de lumière (AE). Affecter l'autofocus à un bouton, et choisissez S-AF+M-AF, ou MF seul selon votre optique ou vos préférences. Laissez AE sur le déclencheur mi-course. Si votre optique n'offre pas d'indication de distance, réglez son focus sur un objet situé à la distance minimum à laquelle vous prenez, d'habitude, vos photos ou comptez vos pas pour vous mettre sur l'hyperfocale. Veillez à ce que votre vitesse soit toujours supérieure à 1/125eme de seconde. Si cela est impossible pour des raisons de lumières, utilisez les conseils du chapitre suivant.

Téleobjectifs (de 50/85mm et plus)

Il vous faudra utiliser des vitesses plus importantes et vous ne pourrez plus utiliser l'hyperfocale. La question sera de faire le point le plus vite possible. Là aussi, préparez, faites la map avant, attendez que votre sujet arrive dans votre zone de netteté, utilisez la map auto seulement si elle est sure et rapide. Une bonne méthode est d'utiliser la détection de visage avec multi-zone. Si votre appareil n'en dispose pas, préférez la MAP centrale et recadrez. Entraînez-vous, la rapidité est la clef. Ayez toujours votre optique prête et  à la distance que vous présumez bonne bien avant d'avoir vu un sujet. Mais les longues focales ne sont pas des armes à utiliser en street-photo. Certes, elles rassure le photographe couard en l'éloignant du sujet, certes, en étant loin d'une scène, on a moins de chance de la perturber, mais l'écrasement des distances du aux grand angles donnera une style Paparazzi fort éloigné du genre et de la proximité que le photographe de rue doit avoir avec ses sujets, affective ou physique.




 
rss