auto:

 Pour parler d'une renaiss... (88)
mini_img Par Fab
Mar.18 avr à:23h58
 * Love story (0)
mini_img Par Zoomy
Lun.15 Fev à:21h04
 Nouveauté (219)
mini_img Par christophe
Lun.8 Fev à:16h47
 Devinette pour Christophe (1)
mini_img Par christophe
Mar.29 Dec à:00h00
 * Konica Hexanon 21mm f/2.8 (15)
mini_img Par christophe
Lun.21 Sep à:13h08
 Adieu et merci à tous (12)
mini_img Par Fab
Ven.26 Jun à:19h40
 Rencontre avec un autopor... (3)
mini_img Par christophe
Ven.19 Jun à:16h05

Menu

Une des photos du forum

213a1336855903_tz_02.jpg
64 invités en ligne
Visiteurs: : 403376

Montage/entretien dépolis de visée ( et stigmometres)

EnvoyerImprimer

Dis, papa, C'est quoi, un stigmomètre ?

Le stigmomètre est ce dispositif optique autrefois incorporé dans le dépoli de visée des appareils reflex argentiques. Il coupe une partie de l'image en deux dans un rond central. les lignes verticales du sujet sont brisées en l'absence de point. et s'alignent quand  le point est bon.

stigmometreImage 
 

 

Image
Stigmo point incorrect (trop loin). On notera l'effet des microprismes.

 

Des microprismes, souvent située autour d'un stigmomètre aident aussi à la mise au point des reflexs argentiques, en augmentant la perception du flou.

Vous pourrez trouver dans cet article plus de détails sur le fonctionnement et le principe du stigmometre.

Ces dispositifs pourtant bien pratiques pour la mise au point manuelle ont peu a peu disparu de nos appareils, les fabricants préférant s'occuper d'autofocus.

La mise au point manuelle devient d'autant plus hasardeuse que, dans le même temps, la taille des viseurs a diminué considérablement.
Cependant, on peut trouver des verres de visée avec stigmomètre et/ou microprisme qui sont, très souvent, adaptables sur nos APN sans trop de difficulté et retrouver les joies du focus manuel.

Où trouver des verres de visée avec stigmomètre:

Voici quelques liens:
 
Virtual Village
Focusingscreen.com
Haodascreen
Katzeyeoptics
Beattie Intenscreens
Et les annonces sur E-bay sous "split image" ou "focusing screen" 

Mais surtout ici: RJ-camera-accessory-store
un stygmo qui donne toute satisfaction à un prix défiant toute concurrence !

Après rencontre entre plusieurs utilisateurs d'Olympus, il a été possible de comparer avec soin et en vision simultanée différents verre de visée. La conclusion est que le stigmometre cité dans cet encadré est au moins aussi lumineux que le verre d'origine  et que la mise au point est juste. Inutile de payer plus cher pour avoir moins bien.

Les différents types de dépolis (généralités): 

A propos de dépolis, il en existe de trois sortes. les dépolis ordinaires, dont le dépolissage ressemble à celui obtenu par du papier de verre sur du plexy, plus ou moins fins. Sont très précis, mais sombres et on voit plus ou moins la granulosité.
Les dépolis constitués de myriades de micro trous faits au laser, plus lumineux, et, enfin, les dépolis en lentille de fresnel, genre l'acute matte sphérique, constitués de microsillons en forme de cercles concentriques. Les plus lumineux. (Ceux des Olympus d'origine, particulièrement lumineux sont ainsi faits).
On les remarque parce qu'ils ont l'air presque transparents et irisent la lumière comme un CD.
Leur seul inconvénient est de donner une image un peu "liquide" d'aspect dans le viseur.
 
Signalons au passage aux possesseurs d'APN d'autres marques,  qu'à part le modèle du verre, cet article s'applique aussi bien à eux. Mais que sur certains boitiers la partie mate du dépoli se trouve face au miroir, contrairement  à l'Olympus. Le mieux est de vérifier ce détail avant de démonter le dépoli d'origine.

Préparation au changement de dépoli:

On commence par préparer le terrain. L'ennemi, c'est la poussière.  Je vous conseillerai donc de travailler sur une surface vitrée fraichement nettoyée et très bien éclairée. Rien n'est cassable. On s'équipe d'une pince précelle ou à épiler, d'un tournevis fin, de sachets plastique transparents pour mettre son dépoli d'origine à l'abri de la poussière et du cache du boitier pour la même raison..

Démontage du verre de visée d'origine:

On pose son APN sur le dos, fond dirigé vers soi, et on dé-clipsse le cadre du dépoli.

Voir les images sur ce ce site:
http://www.focusingscreen.com/work/e510.htm
ou ici:
http://www.toy-in.com/html/lilybox/split_image/008.htm

Image
le clips

 

ImageLe milieu du clips (A) se pousse vers le fond parallèlement au verre juste assez pour sortir l'ergot de son encoche dans le boitier, puis on le soulève vers le haut juste assez pour dégager l'avant et on tire le tout horizontalement vers soi pour sortir les ergots du fond. On regarde les deux fentes dans le fond qui reçoivent les deux ergots.

 

On pose/tiens ensuite un chiffon microfibre sur le miroir pour le protéger et on retourne l'APN en le reposant normalement. le dépoli et le cache tombent (sinon, une petite tape sur L'apn) . On met précieusement le dépoli d'origine dans un sachet plastique à l'abri de la poussière, sans mettre les doigts sur ses faces. (on peut le prendre par son ergot, ou par les tranches, attention un rien et c'est rayé).
On en profite pour envoyer un petit coup de soufflette dans le logement du dépoli.

Montage du nouveau Stigmomètre:

 

Ensuite, APN re-posé tète en bas,  on remet le cache, on le positionne en tapotant sur l'apn un peu incliné si nécessaire jusqu'à ce qu'il tombe dans son logement. nb: Le dépoli ne reposera pas sur le cache. Celui-ci dispose de 4 encoches. Elles sont faites pour laisser traverser4picots en plastique moulés dans l'APN. C'est sur ces picots que le dépoli reposera.
On retire le scotch qui protège le dépoli, sans toucher ses faces avec les doigts, dépoli vers le bas: attention, aucune poussière, et ne pas essuyer le dépoli. S'il est sali, on le recouvre à nouveau du scotch, qui enlèvera les poussières.

 

On pose son verre, dépoli et stigmo vers le bas, loupe vers le miroir, ergot au fond à droite (l'apn est tête en bas). On vérifie qu'il est bien dans son logement, en tapotant si nécessaire comme avec le cache. On vérifie que les deux fentes du fond (qu'on avait observées lors du démontage) destinées à recevoir les ergots du clips sont bien accessibles. Sinon, c'est que le dépoli n'est pas au fond de son logement.
Au clip maintenant. Horizontal, les ergots doivent être vers le bas, la partie droite vers le fond, la partie bombée vers soi, son ergot en bas aussi.
On place bien les des ergots du fond du clips dans les deux fentes de l'apn destinées à le recevoir, on pousse vers l'arrière et on met l'avant en place, en clipsant le cadre dans son encoche. On lui donnera un peu de jeu pour être sur qu'il est bien clipsé. On retourne son APN et un petit coup de soufflette. C'est fait .

 

Vérification du calage:

Pour vérifier son calage: c'est très facile. Faire une map manuelle très précise en liveviewX10 avec une optique la plus lumineuse disponible à PO, genre 50mm,  sur une verticale très nette et assez proche,  Apn sur pied ou immobilisé sur une table. Supprimer le liveview et regarder dans le viseur: La verticale doit être parfaitement alignée dans le stygmo.
On en conclue, si c'est pas le cas, si ça fait du back ou du front focus.
Back-foucus: demi verticale basse trop à gauche.
Front: demi-verticale basse trop à droite.
Dans le premier cas, on peut corriger avec des cales très fines. Dans le second, il faudrait limer les picots qui supportent le dépoli dans l'apn, pas glop.

 

Si le rond du stigmo n'est pas centré dans la visée (esthetique), on pourra essayer avec un gant de doigt en latex propre (pas de talc) de le pousser en vérifiant dans son viseur en même temps. On vérifiera son centrage en comparant avec le liveview.

Utilisation du stigmomètre:

On prendra soin d'ouvrir son diaphragme au maximum pour régler le point finement au stigmo. Cela pour deux raisons. la première étant que la profondeur de champ est la plus réduite aux grandes ouvertures, donc le réglage sera plus précis. La seconde, c'est que les deux demi-sphères du stigmo ont tendance à s'assombrir au point d'être inutilisables en dessous de F5.6. Il faudra, avec les optiques qui n'ouvrent pas plus, bien centrer horizontalement son oeil de façon à égaliser la luminosité des deux demi-cercles. On incline au besoin son appareil pour trouver une verticale bien perpendiculaire au trait de séparation et on lfait le point. Ensuite, on cadre tout en fermant son diaf à la valeur souhaitée, et clic clac. On notera que, dans de bonnes conditions (verticale bien nette) la précision du point fait au stigmo égale celle faite au live viewX10.
Dans le cas où il est difficile de trouver une verticale nette, un petit truc, vous bougez rapidement votre APN verticalementsur le visage ou le sujet que vous visez. S'il ne se déforme pas dans la visée au passage du trait de séparation du stigmo, la map est bonne. Dans le cas de sujets bien contrastés, la couronne de microprisme peut aussi vous aider, mais c'est moins précis.

C'est un outil formidable, je dirais même indispensable en map manuelle..

Poussières et entretien:

Stigmo ou pas, les dépolis des verres de visée sont, contrairement à leur nom, en plastique éléctrostatique et le dépoli accroche les poussières avec avidité. Comme le système de visée fait loupe sur l'image formée sur le dépoli, toutes les poussières se voient terriblement. Bien que ces poussières n'aient pas d'impact sur la photo finale, c'est gènant.

Il ne faut SURTOUT PAS utiliser un pinceau pour retirer les poussières. Ni mettre les doigts dessus. Cela charge le verre en électricité statique ou traces de gras et toutes les poussières qui se trouvent dans le pinceau vont se déposer sur le dépoli. Une horreur. Que faire ? En fait la méthode est simple. On recouvre les deux faces du dépoli d'un bout de ruban adhésif en prenant soin de ne pas laisser de bulles d'air (pas de truc d'emballage dont la colle risque de se déposer sur le stigmo), du Scotch transparent de bonne qualité fait parfaitement l'affaire. En retirant le scotch, les poussières les plus microscopiques resteront sur l'adhésif qui retiendra aussi d'éventuelles traces de doigt.

Ne jamais frotter le dépoli avec un chiffon, micro-fibre ou non, sa surface est fragilissime, éviter de le laver, le calcaire se voit. Si on est obligé de le laver, eau distillée et une micro goute de liquide vaisselle. Poser sur un chiffon à plat pour essorer sans frotter.

Une fois le dépoli dans l'appareil, la surface accessible du dépoli est celle qui est lisse, heureusement. On pourra donc utiliser une soufflette pour en enlever les poussières quoique , pour le capteur, ce ne soit pas recommandé. Je préfère encore utiliser aussi du scotch, à la fois pour le dépoli et pour le capteur. Avec délicatesse, bien sur.

Voila, c'est plus facile à faire qu'à expliquer.

Quelques liens:

http://www.nikonpassion.com/modules/smartsection/item.php?itemid=106

 
rss