auto:

 Pour parler d'une renaiss... (88)
mini_img Par Fab
Mar.18 avr à:23h58
 * Love story (0)
mini_img Par Zoomy
Lun.15 Fev à:21h04
 Nouveauté (219)
mini_img Par christophe
Lun.8 Fev à:16h47
 Devinette pour Christophe (1)
mini_img Par christophe
Mar.29 Dec à:00h00
 * Konica Hexanon 21mm f/2.8 (15)
mini_img Par christophe
Lun.21 Sep à:13h08
 Adieu et merci à tous (12)
mini_img Par Fab
Ven.26 Jun à:19h40
 Rencontre avec un autopor... (3)
mini_img Par christophe
Ven.19 Jun à:16h05

Menu

Une des photos du forum

317a1372885078_rdefrancereduit.jpg
4 invités en ligne
Visiteurs: : 437494

Les défauts des Sony A7.

EnvoyerImprimer

Les défauts des Sony A7:

Après la pétition "Sony A7 : 14 Bit uncompressed + PDAF with third party adapters" restée sans réponse avec >550 signatures, Et celle-ci:

"Enable uncompressed or lossless compression RAW files on the A7 cameras and future (F)E mount cameras."" sans réponse aussi, malgré >2000 signatures,

Signez les pétitions "Sony, please update the firmware for A7 and A6XXX models!" qui a dépassé les 1000 signatures.

et "Sony, retirez le « Mangeur d’étoiles » des boitiers A7 I/II, A7S I/II, A7R I/II et A9" . (>6 000 signataires !)

Sony prétend être "à l'écoute de ses clients", "fournir des produits de qualité et un service clientèle qui dépassent leurs attentes." ?

Edit:

La série des boîtiers Sony A7 était alléchante sur le papier. Beaux boîtiers discrets et très légers, capteurs full frame à la dynamique étendue et aux rendus très naturels, viseur électronique remarquable de finesse dont le côté électronique se fait vite oublier, miracles de technologie novatrice. De modèles en modèles, les innovations technologiques se succèdent à un rythme effréné. Hélas, ces boîtiers s'avèrent truffés de petits défauts, principalement ergonomiques, qui rendent leur utilisation sur le terrain parfois exaspérante, souvent considérablement ralentie ou peu sure, donc non professionnelle.
La plupart de ces défauts ont été signalés à Sony bien avant le premier firmware Update. Nous en sommes à plusieurs firmware update et Sony n'a pris en compte aucune de ces suggestions. Pire, Sony n'implémente pas sur l'A7 son nouveau protocole PADF qui permettrait d'utiliser au mieux des optiques tierces ou l'adaptateurs autofocus TECHART sur des boîtiers E. Alors que ce correctif a bien été offert aux utilisateurs du A7II, son frère jumeau. Une attitude arrogante et anti commerciale, quasi injurieuse envers ses clients qui lui avaient fait confiance en contribuant au succès de cette gamme d'appareil, succès dont Sony devrait se sentir un peu redevable, non ?
Cette maladie est connue, elle porte même un nom "Le japanese pride". Ses symptômes sont une incapacité à reconnaître les erreurs passées et à les corriger.

1- La loupe

Défaut:

Incontournable pour la mise au point manuelle, la loupe est très difficilement utilisable en l'état avec des optiques manuelles anciennes ou non dédiées. Son usage tellement lent qu'on ne peut s'en servir que sur pied et/ou sur des sujets statiques.
En effet, si on peut l'affecter à un bouton, un premier appui sur ce dernier n'agrandit pas l'image, mais affiche un carré qui permet de choisir sa position dans le cadre. Il faut un second appui pour avoir enfin la loupe X6 et un troisième pour avoir l’agrandissement 12 fois. Un quatrième permettant de revenir au cadre. Le temps de faire cette manœuvre, qui mobilise notre concentration sur la séquence puis de recadrer, fait perdre plusieurs secondes. En photo de sport et de rue, le sujet est...passé et la photo... ratée.

!
Premier clic

!
Second clic

!
Troisième clic

Solution:

Deux fonctions *supplémentaires* dans le menu (je précise qu'il n'est pas question de toucher à la fonction existante): Image agrandie 6 fois et image agrandie 12 fois affectables à un bouton qui "zoome" immédiatement dans l'image quand on l'appuie, en position centrale ou celle qu'on aurait choisie avec le carré dans le menu existant et revienne au cadre normal dès qu'on le relâche.
S'il vous plait, SONY, si vous ne faites qu'un update de ceux que nous vous demandons, offrez-nous au moins celui-ci, le plus important pour tous les utilisateurs d'objectifs manuels qui vous ont fait confiance maisi sont pénalisés au quotidien.

2- Le focus peaking

Défaut

C'était une invention merveilleuse de Sony (je crois) qui promettait d'aider à la mise au point manuelle sans avoir à faire de manipulations.
Malheureusement, dès lors qu'on utilise des optiques de focale courte et un tant soit peu fermées, le gadget s'avère totalement inutilisable et même nuisible, dans la mesure ou la seule chose qu'il produit est un brouillage du sujet dans le viseur. Il surligne aussi bien des zones floues que les zones nettes.
L'optique est l'hexanon 35mm F/2, fermé ici à 5.6. Classique En position HI, toute l'image est illuminée en rouge, je vous l'épargne. En position MID et LOW ce n'est guère mieux:

!
MID

!
LOW

!
LOW
Impossible de déterminer le plan de netteté. Et le fait de bouger la bague de MAP ne fait rien à l'affaire. Essayons de tourner notre APN en position portrait:

!
Mode Portrait
C'est pire. Et pourtant, si l'on regarde la photo en crop, prise dans ces conditions, il y avait un plan de netteté bien marqué:

!
Point de focus

!
Point de focus
On notera, dans notre seconde image que la poteau sur lequel la map est faite, la seule partie vraiment nette, et bien qu'elle soit verticale (le focus peaking n'analyse que les transitions horizontales en mode paysage), est un des seuls objets qui n'ont pas été surlignés. C'est pire encore sur la troisiemme (la voiture rouge). La map est faite sur la plaque minéralogique et aucun des plans nets, même proches ne sont surlignés, alors que les volets au loin, totalement hors focus, sont, eux surlignés de rouge.

Solution:

Supprimer ces trois réglages, lents, fastidieux et inutilisables sur le terrain "HI, MID et LOW" et les remplacer par (ou ajouter) une adaptation automatique du pouvoir discriminant du focus peaking programmée de telle façon qu'un pourcentage déterminé de pixels (10% ?) soit seul illuminé. Petite remarque concernant la couleur, plus ou moins visible selon le fond: Un surlignement clignotant entre blanc et noir serait idéal à la fois sur les fonds sombres et clairs, et on sait que l'oeil est plus sensible aux changements de contrastes et mouvements. Aussi, les deux fonctions d'aide à la mise au point (Loupe et Focus peaking) devraient être côte à côte dans les menus.

3- Focus confirm

C'est bien simple, pas de focus confirm en mode manuel. Sony ne semble pas décidé à aider les amateurs d'objectifs anciens, voir même faire des efforts pour les contraindre à acheter des objectifs autofocus dédiés ? Dommage !

4- Problèmes avec le premier rideau mécanique et le premier rideau électronique

Défauts:

- Les vibrations du premier rideau mécanique génèrent du flou aux basses vitesses. Voir ici
- Le premier rideau éléctronique produit un vignetage de la partie haute de l'image aux grandes vitesses. Cela est très probablement du au fait que la vitesse de balayage du premier rideau électronique est constante, alors que le second rideau (mécanique) ne l'est pas. C'est surtout visible aux longues focales dont les rayons sont peu inclinés.

!
Premier rideau électronique 1/8000s

!
Premier rideau électronique 1/30s

!
Premier rideau électronique 1/8000s

!
Premier Rideau mécanique 1/8000s

Solution:

Une seule modification pour contourner en même temps les deux problèmes: Imposer le premier rideau mécanique aux vitesses très rapides (cela n'affectera pas les photos de concert où l'on a besoin de silence) et le rideau électronique aux vitesses très lentes, laissant à l'utilisateur le choix entre les deux. Mieux vaut risquer un peu de bruit de l'obturateur que de rater définitivement une photo.

5- Détecteur de présence du viseur

Défaut:

Le détecteur de présence du viseur est trop sensible. Quand on veut utiliser l'écran avec l'APN sur le ventre pour plus de discrétion, il bascule inopinément sur le viseur de façon incontrôlable.

Solution:

Une entrée existe dans le menu pour forcer la visée sur l'écran, sur le viseur ou, comme actuellement, sur auto. Mais elle n'est pas accessible rapidement, et pas disponible dans les fonctions Fn. Dans le cas où le viseur seul est choisi, il nous semblerait judicieux donner le choix d'afficher automatiquement les photos après prise de vue sur l'écran uniquement. Cela permettrai de continuer à prendre des photos au viseur sans perturbation tout en pouvant jetter un coup d'oeil à l'écran pour vérifier la dernière photo prise sans manœuvre, si on le désire. On pourrait penser aussi à une fonction permettant d'ajuster la sensibilité du détecteur de présence du viseur pour pouvoir tirer le meilleur de la fonction Auto.

6- Le niveau (horizontal et vertical)

Défaut:

Le niveau à bulle est très utile pour prendre des photos bien horizontales. Mais il est doté dans les Sony A7 de bien curieuses décorations latérales. Du plus bel effet visuel, elles occultent dans le viseur une part importante du sujet. C'est TRÈS gênant, inutile, et nous oblige souvent à le désactiver.

!
Actuel

Solution:


!
Proposed

Notons aussi qu'il manque la possibilité d'afficher simultanément le niveau et l'histogramme. On est contraint d'alterner leur affichage dans le viseur ou l'écran via la touche DISP.

7- Les menus

Défaut:

Il existe un moyen de créer un menu simplifié et personnalisé accessible par la touche Fn. Malheureusement, il est conçu à l'envers, et ne permet d'appeler depuis une entrée du menu "Fonction menu set" que des fonctions en nombre limité, décidées par Sony, qui, bien sur, ne répondent pas nécessairement à nos besoins. Par exemple, j'aimerais bien y avoir la fonction Display.

Solution:

Pour chaque entrée du menu complet, et depuis celui-ci, offrir la possibilité de l'ajouter ou le retirer au menu FN. On pourra ainsi décider d'y mettre TOUTES les fonctions dont on se sert le plus souvent, sans limitation. Actuellement, c'est depuis une entrée dans les menus qu'on peut choisir une des fonctions disponibles dans une liste. Je propose que l'on fasse différemment: Dans les menu, et pour chaque fonctions, ajouter un champ "Ajouter au menu Fn/retirer du menu FN" .
Aussi, si ce menu Fn qui affiche ces fonctions en même temps que l'image se destine tout naturellement à y entrer des fonctions utiles lors de la prise de vue, il serait judicieux d'ajouter dans le menu lui-même (accessible depuis la touche Menu) un premier chapitre, "Utilsateur", customisable, dans lequel on pourrait classer toutes et uniquement les fonctions dont on se sert le plus souvent (de la même façon que Fn).

8- Les boutons

Défaut:

Il y a un nombre limité de boutons qu'on peut affecter à des fonctions utilisateur. le bouton vidéo, par exemple, n'est pas affectable et certains ne l'utilisent quasiment jamais.

Solution:

Offrir la possibilité d'affecter tous les boutons disponibles à l'exception du menu. (Bien sur, quand on est dans le menu, les boutons de navigation reprennent leur fonction initiale). Y compris le déclencheur à mi course.

9- Warning si hors limite d'exposition

Défaut:

Il peut arriver que l'on soit hors des limites d'exposition (par exemple quand la luminosité est telle que l'on dépasse 1/8000s., soit par trop forte luminosité, soit, dans certains modes, hors des limites fixée, avec le risque d'une mauvaise exposition

Solution:

Un warning dans le viseur dès qu'on sort des limites et qu'on risque une sur/sous exposition.

10- Auto ISO

Défaut:

L'auto ISO semble se limiter à une vitesse minimum de 1/60eme de secondes. Gênant avec de longues focales qui réclament une vitesse de sécurité supérieure. Et il n'y a pas de limitation d'ISO max, avec le risque d'avoir des photos trop bruitées dans certaines situations.

Solution:

Donner le choix à l'utilisateur de fixer une vitesse minimum et un ISO maximum dans ce mode. Voir point précédent pour le warning dans ce mode.

11- Nommage des optiques manuelles.

Défaut:

Lors de l'utilisation d'optiques manuelles, aucun moyen d'entrer la focale et le diaf dans les exifs des photos.

Solution:

Une entrée dans les menus permettant de nommer son optique, entrer sa focale et son diaf max au moment où on la monte afin d'avoir ces renseignements dans les exifs du raw et du JPG pour les boîtiers n'ayant pas de stabilisation. Ce qui serait parfait serait d'offrir la possibilité de créer la liste de ses objectifs. Puis, une fois celle-ci sauvée, avoir un menu déroulant dans lequel on pourrait choisir en un clic un de ses objectifs au moment où on le monte sur le boitier. Sony pourrait utiliser l'information de focale pour fixer la vitesse mini en fonction de la focale et déclencher le warning en cas de vitesse insuffisante donc dangeureuse. Il pourrait aussi s'en servir pour établir le niveau de zoom de la loupe automatiquement. Ce qui serait fantastique aussi serait qu'une fois la photo prise, un petit menu s'ouvre automatiquement sur l'écran, permettant de choisir le diaf qui vient d'être utilisé et de l'ajouter dans les exifs .

12- Remote.

Défaut:

Quand on active la fonction "Remote", l'extinction automatique du boitier est désactivée sans indication. C'est bien pensé, mais on peut avoir de mauvaises surprises si on oublie son boitier allumé.

Solution:

Ajouter un warning "Power off de-activated" si cette fonction était choisie, quand on est sur "Remote on". Et griser le menu "power off" dans ce cas. Ou un signal sonore au moment où le boitier aurait du s'éteindre. Les deux fonctions (liées) devraient être cote à cote dans les menus.

13- Bracketing.

Défaut:

+/- 0.3 EV est vraiment insuffisant.

Solution:

Donnez-nous la possibilité d'en ajuster totalement les valeurs.

14- HDR

Défaut:

Vous êtes en raw ou raw+jpg et vous éprouvez le besoin de faire du HDR. Le boitier vous dit que ce n'est pas possible, charge à vous d'aller dans les menus et de basculer en JPG et une fois fini les HDR de retourner dans les menus basculer en raw+jpg;

Solution:

Que le boitier bascule immédiatement en mode jpg seul et temporairement le temps des photos en HDR. ( Comme il le fait déjà en mode panorama).

15- Protection du capteur

Défaut:

Le capteur est très proche de la monture et il n'y a pas de miroir pour la protéger. Cela facilite son nettoyage, mais le rend très sensible aux poussières et projections de Pollen lors des changements d'objectif.

Solution:

Un moyen de tenir le rideau fermé lors de cas changements d'objectif soit dans le menu, soit lorsqu'on appuie sur le bouton de déverrouillage d’objectif (s'il est doté d'un contact), soit quand le boitier est éteint. Un appui à mi-course sur le déclencheur le remettrait en position ouverte dans tous les cas.

16- Raw compressés

Défaut:

Sony compresse ses fichiers RAW. On peut craindre que toute la qualité du capteur ne soit pas exploitée.

Solution:

Une pétition qui a déjà recueilli plus de mille signature existe déjà sur le sujet. Voir : ICI
[EDIT] Sony a accédé à cette demande via un Firmware Uodate sur les boitiers de sa série II. Bizarrement, les clients de la première heure, qui ont fait confiance à SONY avec le A7 n'en bénéficient pas.Sony néglige ces clients, totalement et tout simplement.

17- PDAF

Défaut:

Sony a implanté dans sa série II, via a firmware updtate, le support du PDAF (phase detection Autofocus) pour optiques tierces. Permettant donc d'obtenir, avec des objectif Autofocus d'autres marques et des bagues des performances optimales de rapidité. TechArt propose même une bague motorisée permettant d'utiliser l'autofocus avec n'importe quelle objectif manuel en monture M, ou même, en n'importe quelle monture, par le biais d’adaptateurs M-> Votre-monture.
Pour une raison incompréhensible Sony n'a pas mis à jour sa série I avec ce protocole. Les résultats seront décevants sur ce boitier ou même totalement non fonctionnels. D'autant plus incompréhensible que le A7 est encore au catalogue, est équipé des mêmes détecteurs de phase et que la présence sur le A7II d'une stabilisation par déplacement du capteur et une ergonomie améliorée suffit à justifier la différence de prix.
Pour nous contraindre à acheter des objectifs Sony ? Mauvais calcul. Si, posséder un boitier peut vous inciter à acheter plus tard des objectifs autofocus de la marque, constater cette absence de suivi (Firmware Updates) risque juste de fâcher les anciens clients avec la marque et décourager les futurs clients d'acheter ses boîtiers donc ... ses objectifs dédiés.;-)

18- Le bouffeur d'étoiles

Défaut:

Sony a implanté (en mode BULB) un algorithme de lissage qui réduit (sans le signaler) le bruit de 'pixels chauds' même en RAW. Cela peut présenter quelques avantages, mais empêche d'utiliser cet APN pour l'astrophoto, dans la mesure où il efface les étoiles, ou en diminue la luminosité, introduit du flou, modifie les couleurs. De toutes façons, et comme la compression, il n'est pas admissible de mettre en action des algorithmes de modification des image en RAW. C'est tricher pour faire croire que ce boitier est meilleur qu'il ne l'est ? RAW, ça veut dire BRUT et ça devrait le rester.

Solution:

Rendre cette fonction optionelle, ou fournir un moyen de la désactiver quand nécessaire.

Conclusion


Bon, ne rêvons pas: Sony se refuse à accéder aux demandes de ses utilisateurs, prendre les pétitions en compte ou même à corriger des défauts qu'on découvre après l'achat et qu'on lui signale. Sony cesse de faire évoluer ses firmwares dès qu'un nouveau modèle apparaît au catalogue. Sauf, bien sur pour favoriser la vente d'un nouvel objectif. Vous constatez un défaut sur un boitier Sony ? Il vous faudra vivre avec, même si il suffirait d'une microscopique mise à jour pour le corriger. Il faudra donc éviter d'être un primo-acheteur et il semble plus prudent d'attendre une ou deux générations d'appareils avant de risquer votre argent chez ce constructeur.
 
rss